Accroché Toulon du match malgré du Ramphort

25 Mars 2019

Leader déjà assuré de la première place et de la montée en NM2, Hyères-Toulon venait en Ardèche sans pression, au contraire du BCNA qui lutte pour son maintien.

 

L'entame de match est plutôt favorable au HTV. Le BCNA a du mal à enchaîner ses mouvements en attaque à cause de la pression imposée. Les tirs ne sont pas bons, les ballons perdus s'enchainent et les visiteurs sanctionnent immédiatement sur jeu rapide sans possibilité de se replier en défense. Un premier temps mort pour recentrer l'équipe sur le choix des tirs et l'importance d'être immédiatement concentré sur le repli et le BCNA entre enfin dans son match. Malgré deux bonnes défenses, l'adresse est présente des deux côtés et le spectacle est au rendez-vous. Malgré un début de match un peu raté, les Nord Ardéchois restent au contact a la fin du premier quart temps (22-27).

Le deuxième quart sera de bien meilleure qualité. Les locaux montent d'un cran défensivement, les Varois ont du mal à trouver des solutions et à son tour, le BCNA peut trouver des points sur jeu rapide. L'adresse reste présente, associée à une grosse agressivité qui met le HTV dans la pénalité et permet aux Ardéchois d'aller chercher des points sur la ligne des lancers-francs. Ce 2e quart est clairement à l'avantage du BCNA et lui permet d'arriver à la pause en étant en-tête au tableau d'affichage (45-42).

 

A la reprise, c'est le HTV qui reprend le contrôle du rythme du match, la fatigue et le manque de rotation commence à se faire sentir du côté ardéchois. Avec moins d'intensité défensive de la part du BCNA, Hyères-Toulon sanctionne toutes les erreurs. Sanchez, prit de crampes, rejoindra le banc définitivement, ce qui compliquera l'organisation offensive (58-66).

Il reste 10 minutes pour essayer de créer l'exploit. Les joueurs donnent tout sur le terrain et se rendent coup pour coup. Le BCNA ne parvient cependant pas à réussir à faire douter le leader, qui sous l'impulsion d'un grand Tony Ramphort, garde les rênes du match. La sortie pour 5 fautes de Baranieki et la blessure de Kalvelis en fin de match permettront à Quiblier de jouer ses premières minutes en NM3. Les 5 joueurs restant ne lâcheront rien, parvenant à mettre quelques stops pour réduire l'écart et faire jeu égal dans ce dernier quart temps (83-93).

 

Un match de haut niveau, où malgré un effectif très diminué, les Nord Ardéchois n'ont pas démérité. Au-delà du résultat, c'est la manière qui importait ce soir, et les joueurs ont répondu présent face au leader incontesté de la poule. Ce match montre que l'équipe a de la ressource, et doit se servir de cette performance à l'entame de la dernière ligne droite de la saison. Le prochain, et dernier déplacement sera à St Laurant du Var en étant conscient que malgré un effectif réduit, le BCNA est capable de faire de bonnes choses. Il reste à l'équipe 3 matchs à jouer pour aller chercher le maintien, et les 3 victoires sont indispensables.

 

Inscription