Le pont était trop dur à traverser

11 Février 2018

Pour le choc de la 15e journée de championnat, le leader de la poule, Avignon, recevait notre équipe du BCNA qui arrivait avec le plein de confiance suite à ses 6 victoires consécutives, dont certaines face à des concurrents directs pour la seconde place, et qui se présentait en dauphin au classement. Seul bémol, l'absence de Benjamin Mendez suite au coup reçu face

 

L’entame de match des visiteurs est parfaite. Le BCNA est dur défensivement, maîtrise le rebond, et court. Les Nord Ardéchois réussissent à imposer leur rythme sur le match, et à trouver de bons tirs avec une bonne alternance extérieur/intérieur ce qui leur permet de virer en tête (24-12).

Les efforts fournis dans le premier set se paient dans ce second round. Le technicien ardéchois rentre dans les rotations, et en face Avignon monte en intensité pour infliger un 10-2 et recoller au score. Le BCNA a plus de mal à dérouler son jeu offensivement et Avignon en profite pour sanctionner sur jeu rapide. L’équipe retrouvera un peu d'élan en fin de période, mais Avignon prend les commandes du match à la mi-temps (36-40).

 

Après la pause, le mot d’ordre est d’être plus dur défensivement, et c’est chose faite. Malheureusement, ça n’est pas la même en attaque et sous la forte pression imposée par les vauclusiens, le BCNA perd des ballons. Malgré quelques ouvertures trouvées à l'intérieur, l'écart continu d'augmenter (45-56).

Le dernier quart temps ressemblera au précédent. Nord Ardèche parvient à trouver des points sur jeu rapide et dans la raquette, mais Avignon rend coup pour coup, ne laissant pas d’espoir de pouvoir revenir au score (61-73).

 

Le BCNA perd face à meilleur que lui. Les 7 joueurs majeurs d’Avignon mettent une grosse pression tout le match, mais les Nord Ardéchois n’ont pas à rougir, chacun a donné ce qu'il pouvait ce soir. Ça aurait été la victoire bonus !

A l’équipe de se remettre en marche le weekend prochain avec la réception de Castelnau.

 

PNF vs Cran : 37-83

Battues au match aller (88-47), on ne s’attendait pas une aussi lourde défaite à domicile mais on savait que l’effectif à Christian Marron souffrait des absences de trois joueuses titulaires blessées ou malades, l’obligeant à piocher dans la réserve des cadettes et de l’équipe seniors 2.

Cran Pringy, co-leader avec Vallons de la Tour, a fait la démonstration d’un basket rapide, efficace dans l’adresse mais surtout dominateur aux rebonds grâce à ses trois intérieures impressionnantes en taille (1,95m) et en puissance.

 

Pourtant les nord ardéchoises démarraient la rencontre avec la rigueur défensive demandée par le coach et une adresse suffisante pour prendre confiance à la fin du premier quart : 14-18, avec le soutien d’un nombreux public. Mais la montée en puissance des savoyardes ne s’est pas fait attendre pour infliger un 11-0 à des locales qui perdaient trop de ballons et n’arrivaient plus à construire le jeu, sans parler de leur déficience logique sur les rebonds. Cran n’avait aucune peine à faire fructifier son pécule (20-51 à la pause). Les  temps morts demandés par le coach ne parvenaient pas à stopper l’hémorragie d’une équipe qui avait perdu confiance et échouait trop souvent dans ses tirs extérieurs et intérieurs, malgré de belles actions collectives.

« Le score est lourd mais logique face à une telle équipe. C’est dommage qu’on lâche dès le deuxième quart lorsque Cran a pris les devants. On s’est arrêter de jouer, on a moins défendu et en attaque, on n’a pas suffisamment fait circuler le ballon » regrette le coach Christian Marron.