Un derby comme on les aime

14 Janvier 2018

Un derby pour la reprise, tel était le menu pour le BCNA qui accueillait Saint Vallier, actuel 3e au classement à égalité avec les Nord Ardéchois. L’enjeu du soir était de prendre seul cette 3e place.

 

Saint Vallier d’appuie d’emblée sur ses tours intérieures pour provoquer points et fautes. Le BCNA ne se laisse pas surprendre et répond au tableau d’affichage, restant au coude à coude. Si l’adversaire du soir ne trouve la mire que par l’intermédiaire de ses deux intérieurs, le BCNA varie la marque pour tenir tête (20-15).

Les 2 premières minutes sont quelque peu hasardeuses, mais les Nord Ardéchois se ressaisissent pour prendre une légère avance que Saint Vallier va combler rapidement après un temps-mort. Alexandre Antoinette met fin à l’hémorragie sur un 3pts du corner, suivi peu de temps après par Benjamin Mendez, de retour sur les terrains après une longue absence. La fin du set est brouillon et Saint Vallier en profite pour raccrocher avant la mi-temps (38-34).

 

Le BCNA a la tête dans le seau dans la première moitié de quart-temps, les balles perdues pullulent et les Drômois passent devant. Mais ce match va être disputé et le BCNA ne s’avoue pas vaincu. A la faveur de nombreux efforts, les locaux parviennent à garder une maigre avance avant la dernière ligne droite (52-49).

Le BCNA a de l’envie ce soir, et même si chaque point est difficile à inscrire, l’équipe se donne à fond dans cette rencontre. L’écart n’excède jamais les 5 points dans la première moitié de set. Un coup de boost du BCNA à 4 min de la fin fait monter l’avance à 9 points. A 1min de la fin, après un score en accordéon, Xavier Octeville porte l’avance à 11 points. Le succès acquis (71-63), le BCNA peut exulter avant de se déplacer à St Priest, seconds au classement, le week-end prochain.

 

PNF - St Jean de Muzols : 56-52

En marquant huit points dans le premier quart (8-16), et un tableau d’affichage muet jusqu’à la 17ème minute (8-32), les filles à Christian Marron, avec trop de maladresses, se dirigeaient vers un naufrage collectif. Seule Pauline Vallet sortait du lot pour enclencher enfin l’offensive en passant un 11-0 pour arriver à la pause sur le score de 19-32.

Méconnaissables au retour des vestiaires, elles montraient enfin leur vrai visage, renforçant leur défense, se montrant plus agressives et surtout retrouvant une adresse qui allait vite les mettre en confiance. Grignotant lentement mais surement leur retard, elles se rapprochaient d’une équipe de St Jean, peut-être trop confiante et surprise de cette réaction inattendue. A 38-45, tout semblait possible et dans un élan de très forte solidarité, malgré la sortie sur blessure de Pauline Vallet, les nord ardéchoises, à l’image d’une Laura Bosc retrouvée avec 13 points dont un tir primé, viraient en tête à trois minutes du klaxon (51-50) pour gérer une fin de match palpitante et remporter, après les garçons de la NM3, le deuxième derby de la semaine.